Rencontre avec Philippe Szpirglas
Samedi 25 mars à 11h – Librairie Kléber

Le mime Marcel Bensoussan, La balade de l’étranger, 1966.
Décor projeté créé par Etienne Bertrand Weill (reconstitution) – Photo Étienne Bertrand Weill

 

Le geste et l’image, le regard de l’autre ou un autre regard

Philippe Szpirglas, ancien photographe, est le conservateur de l’œuvre du photographe Étienne Bertrand Weill (1919-2001) depuis 2008.

Outre les travaux de catalogage de l’œuvre, sa restauration et sa conservation, il redonne à Étienne Bertrand Weill la place qu’il mérite : exposition en 2012 à la Bibliothèque nationale de France, partenariat avec la Galerie Maria Wettergren à Paris depuis 2013 (expositions en 2014 et 2016), participation à des expositions en Italie (2015), au musée Fernand Léger de Biot (2016) et à Strasbourg (2017)

En 1946, Etienne Bertrand Weill rencontre Marcel Marceau au cours d’un rassemblement d’anciens résistants ; ils se lient d’amitié et le mime l’introduit auprès de son maître, Etienne Decroux. Par la suite, le photographe travaillera avec beaucoup d’artistes des arts de la scène (JL Barrault, M Béjart,…), des plasticiens (H Arp,…), des architectes (A Bloc,…); tous apprécient sa sensibilité, son rendu de leur travail et ses recherches pour rendre en une seul image fixe l’ambiance et l’esprit d’une scène.

Parallèlement Weill développe un langage photographique nouveau dont l’élaboration tire parti de toutes les expériences précédentes : les métaformes, traces de la transformation de la matière sous l’effet du temps.

Avec elles, l’artiste introduit la photographie dans l’art cineto-optique.

Sa rencontre avec le Groupe Espace conforte sa perception que pour être moderne, l’art doit réunir  les artistes de toutes les disciplines, ce qu’il réalisera avec ses Musiques pour les yeux.

Weill crée pour rendre plus belle la vie de celui qui regarde ; il n’impose rien, il propose : le spectateur peut réfléchir, rêver ou seulement regarder.

Rencontre avec Philippe Szpirglas.

Exposition à l’Aubette : Le pouvoir du geste.

Samedi 25 mars | 11h | Librairie Kléber

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire