Avec le soutien de la ville de Strasbourg et la Fondation pour Strasbourg,

l’association Un musée pour le Mime  vous présente

“Le Pouvoir du Geste” exposition à Strasbourg du 1er au 26 Mars 2017

Ouverture au public le 2 mars

Du lundi au dimanche  11h00-19h00

Entrée gratuite

Un évènement international dans la ville de naissance du mime Marceau

L’exposition s’inscrit dans une démarche de sensibilisation sur les fondements de la communication non verbale.

La gestuelle est universelle. Elle surmonte les divergences culturelles, contourne les différences géographiques : elle est internationale.

Présentation

L’histoire du mime est jalonnée de périodes d’absences et de réapparitions, mais cet art est toujours demeuré populaire.

C’est la première fois qu’une exposition met en lumière de cette manière le Mime et le pouvoir du geste, un patrimoine millénaire trop longtemps ignoré, dont l’influence se retrouve aussi bien au cinéma et au théâtre que dans la danse, les arts plastiques ou la publicité…

Partez à la rencontre de l’art du Mime

 

PARCOURS DE L’EXPOSITION

Des mimodrames, des larmes, du rire et des pièces chargées d’histoire.

Cette exposition est le lieu d’une présentation de pièces authentiques, d’objets insolites, de documents d’archives, photos et vidéos sur l’art du Mime et le pouvoir du geste…

Le parcours de l’exposition est composé de 8 modules :

1. L’OUVERTURE

L’ouverture de l’exposition vous plonge dans le Strasbourg des années 1920 où Marcel Mangel naît le 22 mars 1923.

Ce module évoque son enfance, celle d’une famille d’origine juive installée à Strasbourg, et ses années au lycée Fustel de Coulanges.

La découverte du cinéma muet de Charlie Chaplin et du personnage de « Charlot » va marquer à jamais l’enfance et la vie du futur mime Marceau.

2. LA SCÈNE

Au centre de la salle d’exposition est placée la scène d’un petit théâtre.
Nous vous invitons à regarder un mime à travers une séquence surprenante avec un hologramme …

Au cœur de l’exposition : Un hologramme.

Des nouvelles technologies au service du mime pour restituer la magie du geste et la poésie du silence.

Decroux Etienne et Maximilien, Marcel Marceau – Archives Etienne Bertand Weill ©

3. LA SCIENCE DU GESTE

Une brève histoire du Mime depuis la Grèce Antique jusqu’au XIX siècle rappelle les dates clefs, pour arriver au XIX siècle en France avec le Pierrot romantique, créé par Jean-Gaspard Deburau.
Découvrez aussi les grandes heures du Théâtre des Funambules.

Avec la révolution industrielle, le cinéma burlesque triomphe. Charlie Chaplin, Laurel et Hardy, Buster Keaton… aux Etats-Unis ; Jacques Tati, Pierre Etaix… en France.

Dans le Paris d’après-guerre, grâce à Jacques Copeau, Suzanne Ping et l’Ecole du Vieux-Colombier, des hommes et des femmes posent les jalons du mime moderne.

Grâce au fond d’archives Etienne Bertrand Weill, devenez le témoin privilégié des évolutions historiques de l’art du mime et découvrez le rôle joué par Etienne Decroux, Jean-Louis Barrault, Maximilien Decroux, Marcel Marceau, Eliane Guyon…

4.LA CRÉATION DU PERSONNAGE DE « BIP »

Le visiteur découvrira les coulisses de la création d’un personnage légendaire, « BIP », héritier de « Pierrot » et de « Charlot ».

Ce module retrace l’évolution du personnage, inventé par le mime Marceau, à travers la transformation de son maquillage, de ses costumes et aussi de sa dramaturgie.

Par la vision du décorateur français de théâtre, Jacques Noël, le costume de Bip incarne la synthèse d’un héritage culturel théâtral et le renouveau d’un personnage témoin de son temps.

5. LA PUISSANCE POLITIQUE DU GESTE

L’histoire enseigne que les artistes sont les premiers à subir la censure politique, à ne pas toujours pouvoir exercer librement leur métier.

En 1848, Pierrot devient le défenseur de la République nouvelle. Il revendique les valeurs de Liberté.

Par ses ruptures, son intensité, le geste peut devenir violent, source de conflits, provoquer un sentiment d’hostilité.

Mais le geste peut traduire aussi un espoir de paix et d’harmonie.

Affiche  dessinée par un artiste soviétique

6. L’INTERNATIONALISME DE L’ART DU GESTE

Dans le cadre de cet hommage rendu à Strasbourg, sont présentées des affiches des tournées du mime Marceau et de sa troupe dans le monde entier.

Une diversité iconographique témoigne du rôle d’Ambassadeur de la Culture Française joué par le mime Marceau et par sa troupe, sur les cinq continents, pendant près de soixante ans.

Le mime Marcel Marceau, USA 1958

Si “l’esprit d’un peuple se retrouve dans sa grammaire”, Marcel Marceau sait qu’un Art sans transmission n’a aucun avenir…

7. INFLUENCES ET HÉRITAGES

Une partie importante de l’exposition est consacrée aux influences et aux héritages des pères fondateurs du mime moderne que sont Decroux, Barrault, Marceau, Lecoq…

Le pouvoir du geste est utilisé par les communicants et les publicitaires, le langage non verbal est enseigné dans les écoles de commerce comme instrument d’efficacité …

L’art du mime est partout…

« La marche sur place » du mime Marceau a inspiré  le « Moonwalk » de Michael Jackson dans les années 1980.

David Bowie fut mime, et les chorégraphies désarticulées qui mettent en scène des artistes contemporains comme Stromae ou Christine and the Queens s’inspirent de la technique du mime moderne.

Laissez-vous surprendre par la diversité du Mime dans le monde contemporain au travers de cette exposition à Strasbourg !

8. INITIATION À L’ART DU GESTE

L’exposition se termine par un espace pédagogique ludique.

Venez vous initier librement à la pratique de quelques fondamentaux de la technique du Mime

Partenaires de l’exposition

Avec le soutien de SENFA, BARRISOL, NIELSEN DESIGN, Avec l’aimable concours du département des Arts du spectacle de la BNF, Agence d’Attractivité Alsacienne, Alsace Destination Tourisme, Office de Tourisme de Strasbourg et sa région, la Fondation Sonnenhof, Club de la Presse de Strasbourg, Librairie Kléber.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de suivre notre actualité et nos prochaines événements