Rencontre avec Philippe Szpirglas
Samedi 25 mars à 11h – Librairie Kléber

Le mime Marcel Bensoussan, La balade de l’étranger, 1966.
Décor projeté créé par Etienne Bertrand Weill (reconstitution) – Photo Étienne Bertrand Weill

 

Le geste et l’image, le regard de l’autre ou un autre regard

Philippe Szpirglas, ancien photographe, est le conservateur de l’œuvre du photographe Étienne Bertrand Weill (1919-2001) depuis 2008.

Outre les travaux de catalogage de l’œuvre, sa restauration et sa conservation, il redonne à Étienne Bertrand Weill la place qu’il mérite : exposition en 2012 à la Bibliothèque nationale de France, partenariat avec la Galerie Maria Wettergren à Paris depuis 2013 (expositions en 2014 et 2016), participation à des expositions en Italie (2015), au musée Fernand Léger de Biot (2016) et à Strasbourg (2017)

En 1946, Etienne Bertrand Weill rencontre Marcel Marceau au cours d’un rassemblement d’anciens résistants ; ils se lient d’amitié et le mime l’introduit auprès de son maître, Etienne Decroux. Par la suite, le photographe travaillera avec beaucoup d’artistes des arts de la scène (JL Barrault, M Béjart,…), des plasticiens (H Arp,…), des architectes (A Bloc,…); tous apprécient sa sensibilité, son rendu de leur travail et ses recherches pour rendre en une seul image fixe l’ambiance et l’esprit d’une scène.

Parallèlement Weill développe un langage photographique nouveau dont l’élaboration tire parti de toutes les expériences précédentes : les métaformes, traces de la transformation de la matière sous l’effet du temps.

Avec elles, l’artiste introduit la photographie dans l’art cineto-optique.

Sa rencontre avec le Groupe Espace conforte sa perception que pour être moderne, l’art doit réunir  les artistes de toutes les disciplines, ce qu’il réalisera avec ses Musiques pour les yeux.

Weill crée pour rendre plus belle la vie de celui qui regarde ; il n’impose rien, il propose : le spectateur peut réfléchir, rêver ou seulement regarder.

Rencontre avec Philippe Szpirglas.

Exposition à l’Aubette : Le pouvoir du geste.

Samedi 25 mars | 11h | Librairie Kléber

Rencontre avec Valérie Bochenek et Jean-Claude Cotillard
Samedi 18 mars à 11h – Librairie Kléber

Le mime et les autres arts.

La technique et l’interprétation. la relation du mime à la musique, la poésie, l’architecture.

Mime et comédien :

– La technique et l’interprétation

– Est-ce le mouvement qui déclenche l’émotion ou l’émotion qui crée le mouvement ?

– Le geste ne se crée pas à la périphérie du corps mais émane du corps profond.

Les mimes :

De la domestication savante à l’errance sauvage

La relation du mime aux autres arts :

Musique – Poésie – architecture

Le mime dans la formation du comédien

L’esprit des écoles

 

Jean-Claude Cotillard, mime et comédien, nous parle de technique et d’interprétation du mime. de la domestication savante à l’errance sauvage, il évoque la formation du comédien.

Valérie Bochenek, présidente de l’association Un Musée pour le Mime et commissaire de l’exposition Le Pouvoir du Geste, avec un hommage au Mime Marceau, co-auteur de l’ouvrage de référence Le Mime Marcel Marceau, Entretiens et regards avec Valérie Bochenek prononcera une conférence sur le mime Marceau.

Rencontre avec Valérie Bochenek et Jean-Claude Cotillard.

Exposition à l’Aubette, Le pouvoir du geste.

Samedi 18 mars | 11h | Librairie Kléber

 

 

 

Conférence-spectacle Compagnie Mangano-Massip
Mercredi 15 mars à 18h – Librairie Kléber

Mimes qui abordent dans ce spectacle, les fondamentaux du mime et de sa dramaturgie, pour comprendre ce qui fait langage, pour entrer dans le processus créatif propre à cet art. ils démontrent que le mime n’est pas muet : il se passe de la parole car il n’en a pas besoin !

“Voyage drôle et poétique dans l’univers du mime, corps à l’appui.
Dans cette conférence/spectacle, nous allons parler de fondamentaux du mime et de sa dramaturgie propre, pour comprendre ce qui fait langage, pour entrer dans le processus créatif propre à cet art.

Nous voulons mettre à l’épreuve les clichés du mime pour montrer et démontrer que le mime n’est pas muet : il se passe de la parole car il n’en a pas besoin. Le mime n’est pas condamné au visage blanc – accident de l’histoire ou choix d’artiste – ce masque n’a rien à voir avec les fondamentaux de l’art du mime.

Le mime travaille avec l’invisible car il fait partie de sa dramaturgie propre mais il est aussi habile avec l’objet qui entre ses mains devient vivant…

Co-production L’odyssée scène conventionnée pour les Arts du Mime et du Geste de Périgueux.
Les extraits vidéo font partie du fond d’archives du Festival Mimos à Périgueux et du centre de ressources du Pole nationale des Arts du Mime et du Geste à Périgueux.”

Conférence-spectacle avec Pierre-Yves Massip et Sara Mangano, Compagnie Mangano-Massip.

Exposition à l’Aubette, Le pouvoir du geste.

Mercredi 15 mars | 18h | Librairie Kléber

Le mime raconté aux enfants
Mercredi 15 mars à 10h – Librairie Kléber

Nous invitons les enfants à découvrir l’univers visuel du mime avec humour et poésie.

L’art du mime est un voyage imaginaire à travers le plaisir du jeu, la magie et l’illusion, un langage universel !

Le mime est un langage sans frontières de langue, d’âge ou de culture. C’est aussi une forme d’expression ancestrale qui permet la communication dans un langage différent du langage écrit ou parlé, et qui est accessible à tous. Les enfants vont donc se “familiariser” avec la communication non verbale. Ils vont apprendre l’histoire du mime depuis l’homme préhistorique jusqu’à nos jours, en passant par la pantomime blanche du 19ème siècle avec Pierrot, le légendaire Charles Chaplin pour finir avec le mime Marcel Marceau, un strasbourgeois qui a fait le tour du monde avec ses spectacles de multiples fois !

Conférence interactive suivie d’une initiation par Florencia Avila, directrice artistique de la Compagnie Les Éléphants Roses.

Conférence, spectacle, à l’occasion de l’exposition  Le pouvoir du geste.

Mercredi 15 mars | 10h | Librairie Kléber

“Le Pouvoir du Geste” exposition à Strasbourg du 1er au 26 Mars 2017

Avec le soutien de la ville de Strasbourg et la Fondation pour Strasbourg,

l’association Un musée pour le Mime  vous présente

“Le Pouvoir du Geste” exposition à Strasbourg du 1er au 26 Mars 2017

Ouverture au public le 2 mars

Du lundi au dimanche  11h00-19h00

Entrée gratuite


Un évènement international dans la ville de naissance du mime Marceau

L’exposition s’inscrit dans une démarche de sensibilisation sur les fondements de la communication non verbale.

La gestuelle est universelle. Elle surmonte les divergences culturelles, contourne les différences géographiques : elle est internationale.

 

Enregistrer